Tendances

Le tourisme domestique : redécouverte de nos régions

tourisme français domestique
13/9/2021
Leah Woznica

Le tourisme domestique : redécouverte de nos régions

Après une période de restrictions et de confinements, les français ont besoin de prendre l’air ! La crise sanitaire qui nous a empêché de sortir de chez nous pendant plusieurs mois n’a fait qu’accentuer ce désir de voyages et d’exotisme. Cependant, l’ampleur de cette pandémie a incontestablement impacté nos manières de considérer le tourisme.
Le choix d’une destination, des activités, et les tendances de consommation ont été modifiés. Comme nous l’avons vu dans l’article “Post-Covid : du tourisme de masse à un tourisme d’espace”, on privilégie dorénavant le tourisme de proximité au sein de son pays d’origine ou dans un environnement proche. Les voyages sont donc pensés autrement, avec un intérêt grandissant pour la beauté de notre territoire.

Les avantages du tourisme domestique

Plus qu’un tourisme de proximité, on parle aujourd’hui de tourisme domestique, ou intérieur. Ce terme désigne un résident qui voyage au sein de son propre pays. Durant l’été 2020, cette pratique a séduit 94% des français, selon un bilan d’ADN Tourisme publié en août dernier. Ce chiffre record a été fortement encouragé par le gouvernement à travers un “plan de reconquête” annoncé par Emmanuel Macron qui vise à privilégier un tourisme plus qualitatif. 
En effet, l’objectif à l’horizon 2026 est de redynamiser le territoire en installant de nouvelles infrastructures. De nombreux pays ont déjà adopté cette stratégie : les Etats-Unis cherchent à revaloriser leur héritage en proposant des formules all-inclusive à utiliser au sein du pays, tandis que la Thaïlande a lancé la marque “Amazing Thailand” qui permet d’en apprendre plus sur l’histoire du territoire.
Le voyage intérieur se développe donc à l’échelle internationale par des mesures encourageantes, telles que des promotions, des actions marketing ou encore des coupons avantageux. Que ce soit en Corse ou sur la côte Atlantique, ces moyens permettent au plus grand nombre de pouvoir se dépayser tout en restant en France.

 

Les avantages de cette nouvelle pratique touristique sont nombreux. Non seulement cela empêche la propagation du virus à l’échelle internationale, mais ce type de tourisme permet surtout de relancer l’économie nationale. Les acteurs touristiques (compagnies de transport, hôtels, restaurants...) cherchent à attirer les voyageurs en baissant leurs prix, ce qui encourage les français au déplacement de proximité. 
Par ailleurs, cette pratique présente un avantage écologique. Selon l’associé expert en tourisme Sébastien Marceau, la venue des clientèles étrangères représente 70% des émissions de CO2 liées au tourisme. Le fait de privilégier des voyages au sein d’un même pays réduit donc considérablement cette pollution, en utilisant des transports doux à faible impact environnemental.

 

Le patrimoine bleu-blanc-rouge reconsidéré

Le tourisme interne concerne l’ensemble du territoire d’un pays. En effet, outre les zones historiquement touristiques, il existe des endroits peu fréquentés qui méritent le détour. La France regorge de cultures régionales, de paysages variés, et d’une richesse gastronomique incomparable. N’hésitez plus, partez à la redécouverte des spécialités territoriales !

Le tourisme bleu-blanc-rouge, en vogue depuis le début de la pandémie, permet de redécouvrir la diversité patrimoniale que nous offre ce beau pays. En effet, il y en a pour tous les goûts : cultures, traditions, mer ou montagne, ville ou campagne… Chaque région a sa spécificité. 
Du côté de l’Ouest, la côte Atlantique attire par ses immenses plages, tandis que la Bretagne est le théâtre d’une identité forte avec des traditions celtiques bien marquées. Dans le Nord, la ville de Lille offre la possibilité de goûter les meilleures frites de France et la région normande invite à l’admiration depuis ses hautes falaises.
L’Est n'est pas sans reste avec le charme de Strasbourg et des massifs vosgiens. Dans le Centre, laissez-vous séduire par les volcans et les stations de sports d’hiver. Passionnés d’histoire ? Les châteaux de la Loire invitent à un véritable voyage dans le temps.

Et enfin, le Sud est le coin favoris des touristes en été avec sa variété de paysages et d’activités : les Pyrénées, la french riviera, les ports de plaisance, le Luberon et ses champs de lavande, les calanques de Marseille… Plus exotiques, l’île de beauté et les DOM-TOM regorgent de paysages paradisiaques et offrent la possibilité de s’initier à la randonnée tout en profitant de journées farniente à la plage.
Chacune de ces zones régionales possède une identité bien particulière qui permet aux français de s’offrir, à chaque vacance, une découverte culturelle riche et variée. Selon un rapport de Harris Interactive : “la Méditerranée est associée au voyage, la région Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté à la gastronomie, la Bretagne et la région PACA au repos, et l’île-de-France à la découverte culturelle.”
En période post-Covid, les réservations ont surtout augmenté au sein du littoral français, notamment dans le Var et la Gironde. On peut donc remarquer l’intérêt pour des villes moins fréquentées telles que le Cap-Ferret ou Lacanau, qui concurrencent davantage les stations balnéaires classiques. 

 

Une consommation locale et rurale

Le chef de l’Etat l’a affirmé en juin dernier, “Les vacances, c’est en France”. Opter pour la découverte nationale permet aux touristes de se familiariser avec des produits régionaux : galettes bretonnes, fromages auvergnats, etc… La tendance est à la consommation locale et les acteurs touristiques l’ont bien compris. Le tourisme rural désigne ainsi un mode de tourisme alternatif qui met en valeur l’arrière-pays et le terroir. 

De nombreuses agences départementales ont d’ailleurs mis en place des campagnes de communication visant la population locale. Ils appellent à privilégier les transports terrestres et permettent de bénéficier de vacances à un coût relativement faible. En plus de l’aspect écologique, ces avantages encouragent des déplacements en famille plus réguliers. 
Cependant, les touristes nationaux qui connaissent l’histoire et les habitudes d’une destination ont une exigence particulière face à la qualité des produits et activités proposées. L’idée est de se différencier en proposant des expériences innovantes. La tendance est à l’aventure et au plein air : campings, sports nautiques, randonnées douces, observations d’étoiles... 

Cette proximité géographique s’accompagne d’une reconsidération des habitants locaux. De nombreux voyageurs cherchent à soutenir l’économie des destinations en intégrant solidarité et achats responsables. La dimension humaine est donc mise en avant par l’intégration de la population locale dans les stratégies touristiques.
Cette approche inclusive amène un certain équilibre entre l'attractivité d’un territoire et la création de liens avec les habitants. Cela permet de mettre en valeur le patrimoine à travers l’éloge des savoir-faire, de l’artisanat et des différentes identités régionales et territoriales. 
 
Ainsi, le tourisme domestique devient un secteur majeur de l’économie à l’échelle internationale. Cette tendance accentuée depuis la pandémie vise à être prolongée durant les années à venir. La découverte de son propre territoire deviendra sûrement une habitude qui bouleversera le système touristique de demain. Soyez fiers de vos racines, voyagez local !

Découvrez nos ecolodges

Fondé en 2011, FUGU® est spécialisé en Structures Nomades & Architectures Innovantes pour l’événementiel et l’hôtellerie

En cliquant sur "Accepter tous les cookies", vous acceptez que des cookies soient stockés sur votre appareil afin d'améliorer la navigation sur le site, d'analyser son utilisation. Consultez nos Mentions Légales pour plus d'informations.